Frais de tenue de compte : arrêtez de payer un loyer à votre banque

Frais de tenue de compte, un loyer de plus à payer !

 

LE CHOC ! depuis le 1er Janvier 2016, nous payons un loyer à notre banque.

Quel est ce loyer que nous payons ? Quel impact cela a sur notre épargne ? Comment pouvons-nous y échapper ? C’est ce que vous allez découvrir en parcourant l’article ci-dessous.

Quel est ce loyer que nous payons à notre banquier ?

Connaissez-vous les frais de tenue de compte ? Ce sont des frais que les établissements bancaires facturent pour garder votre argent sur votre compte courant, que vous le dépensiez ou non ! En somme, vous payez un loyer à votre banque pour qu’elle vous garde votre argent !

Ces frais existaient déjà dans certaines banques avant le 1er janvier 2016 mais depuis cette date ils ont été généralisé aux grandes banques telles que BNP, Société Générale, Crédit mutuel, etc…soit à la majorité des banques en France.

Ces coûts n’ont rien à voir avec les frais pour votre carte bancaire ou les services du type accès à vos comptes par internet. Même si vous n’adhérez à aucun de ces services, la banque vous prélèvera tout de même les frais pour tenue de compte (attention si vous avez un compte inactif qui n’est pas clôturé).

Quel impact sur l’épargne ?

A combien s’élèvent ces frais ? environ 30€ /an (moyenne des banques)

Vous me répondrez, ce n’est que 30€ /an, cela ne vaut pas la peine de s’y intéresser plus que ça, il y a d’autres solutions plus intéressantes pour économiser.

En effet vous avez raison, il y a d’autres choses par lesquelles commencer pour économiser, mais je vous propose aussi d’y réfléchir autrement :

L’argent sur votre compte bancaire provient certainement du fruit de votre travail ?

Le salaire que vous touchez en échange du temps que vous consacrez pour votre employeur est déjà lourdement taxé à différents niveaux. Tout d’abord vous avez les charges patronales, ensuite les charges salariales puis vient l’impôt sur le revenu. Une fois que vous aurez payé tout cela, vous pourrez acheter différents biens et services : nourriture, vêtements, électricité, chauffage, etc…(avec TVA bien sûr !). Et enfin, vous pourrez placer le « résidu » de votre salaire sur des livrets d’épargne ou d’autres placements.

Plutôt que d’épargner ce qu’il vous reste à la fin du mois, je vous propose de vous payer en 1er.

Après avoir payé tous ces frais, ne trouvez-vous pas cela gonflé (le mot est faible) de devoir payer pour stocker votre argent même si vous n’avez que 100€ sur votre compte ?

Si vous préférez les chiffres, voici un autre exemple :

Combien faut-il placer sur un Livret A (rémunéré à 0,75% à la date de l’article), pour pouvoir payer les frais de tenue de comptes ? 4 000€ !

Oui, vous avez bien lu, il faut au minimum 4 000€ sur le Livret A pour générer 30€ d’intérêts qui seront intégralement absorbés par ces nouveaux frais bancaires.

Maintenant 2ème calcul : en additionnant tous les frais de votre banque (carte bancaire, assurance de carte, tenue de comptes, etc) vous devriez arriver peu ou prou à 100€/an, combien faut-il d’épargne sur le Livret A pour pouvoir payer ces frais ? 13 000€ !!! Intéressant n’est-ce pas ?

On peut tirer 2 conclusions de ces calculs :

  1. il faut réduire les frais bancaires (ce que nous verrons ci-dessous)
  2. le Livret A n’est pas du tout un bon placement financier, il est juste bon pour placer des liquidités de court terme dans l’attente d’être mieux investit tout en protégeant de l’inflation.

Suppression des frais bancaires grâce aux banques en lignes

Une banque en ligne, késako ?

Le sujet de la banque en ligne (ou cyberbanque) a déjà été traité, mais voici les points les plus importants à retenir.

Points forts :

  • des frais annuels très faibles voir inexistant : 0€ de frais pour la carte bancaire, 0€ pour la tenue de compte, entre 18€-24€ pour l’assurance carte bancaire (0€ chez Boursorama)
  • pour la bourse : 0€ de droits de garde et environ 2€ à 4€ par transaction seulement
  • offre de bienvenue par parrainage (actuellement 80€ offert pour Boursorama Banque)
  • crédits possible pour certaines d’entre elles (immobilier, consommation, etc..)
  • assurance vie : choix de fonds plus nombreux que les banques « en dur » et frais moins élevés

Points faibles :

  • tout se fait par internet (suivi de compte, virements, commande de chéquier, etc…)
  • pour encaisser les chèques il faut les envoyer par courrier
  • les banques en ligne sont plus compétitives que les banques classiques car elle n’ont très peu voir pas du tout d’établissements en « dur », vous ne pourrez donc pas rencontrer le « banquier » dans son bureau mais le joindre par téléphone ou mail si besoin.

Je cite « banquier » entre guillemets car j’estime que de nos jours nous avons plutôt à faire à des commerciaux.

On voit que les points faibles sont négligeables par rapport au points forts. Le point faible de ne pas rencontrer le « banquier » est pour moi un point fort car on ne risque pas de se faire refourguer un produit inutile.

Les cyberbanques sont plus performantes dans tous les domaines : frais, épargne, bourse.

La banque en ligne est-elle faite pour vous ?

Ou plutôt, posez-vous la question suivante : combien de fois avez-vous vu votre conseiller bancaire l’année dernière ? (en dehors de la visite annuelle pour vous apprendre que justement votre conseiller a encore changé)

Si vous avez répondu 1 fois ou moins et que vous utilisez déjà les services internet de votre banque, alors la banque en ligne est faite pour vous.

Comment changer de banque facilement ?

Une enquête d’UFC-Que Choisir de 2015 cite que les Français ont du mal à changer de banque : seulement 3% des français changent de banque chaque année (3 fois moins que la moyenne européenne) alors que 25% des clients déclarent être insatisfaits de leur banque. Comment faire pour changer de banque facilement ?

Connaissant bien le sujet (je suis passé de la BNP à Boursorama pour mon compte individuel il y a 6 ans), j’ai rédigé un petit guide pour vous aider à changer de banque sans stress.

Maintenant vous savez ce que sont ces nouveaux frais et ce qu’ils coûtent à votre épargne.

J’espère que cet article vous a été utile et que cela a éveillé votre curiosité pour les banques en ligne.

Dites-moi dans les commentaires si vous souhaitez changer de banque cette année et ce qui vous empêche de le faire. Actuellement, vous pouvez encore profiter de 80€ offert pour toute ouverture de compte chez Boursorama Banque.

 

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

3 commentaires

  • salut anthony
    il est plus avantageux d’avoir une banque en ligne car les frais bancaires sont reduits et le suivi de son compte sur internet
    bonne journée
    jérome

  • Malheureusement le faible coût des banques en ligne se «paye» par une standardisation des services et donc une non-adaptation à certains profils.

    Par exemple chez Boursorama un crédit immobilier c’est à partir de 80 K€ et encore ça a baissé quand j’avais cherché pour le mien c’était 100 K€ et ils ne finançaient pas les projets dans les DOM.
    Je ne sais pas si ton activité de blogueur est officielle ou si tu exerces au black mais à une époque les comptes étaient interdits pour les activités professionnelles y compris en auto-entrepreneur.

    Enfin la gratuité de la tenue de compte chez les banques en lignes est peut être en train de vivre ses derniers jours. Chez monabanq c’est 2 € par mois, Ing Direct a mis en place des frais de 5 € par mois en dessous d’un certain montant de dépôt mensuel ou d’une certaine somme en compte etc

    • Il est vrai que les cyberbanques ne sont pas adaptés pour tous les profils surtout pour les comptes pros mais elles sont adaptées à la majorité des particuliers.
      Merci pour l’info des conditions de gratuité de comptes chez Monabanq et Ing Direct, j’avais déjà indiqué les conditions pour la gratuité des CB dans le comparatif des banques en ligne.
      Malheureusement avec l’actuelle période de taux négatifs, je pense que l’on va payer de + en + chers pour stocker et utiliser notre épargne (il faut bien que les banques se fassent de l’argent… 🙂 ).
      Mais si on compare l’ensemble des frais bancaires, les banques en lignes restent toujours plus compétitives que les banques traditionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *